to the top
 
Swiss TPH

Swiss Public Health Conference 2012
30-31 août 2012, Lausanne

(Re-)Organizing Health Systems

Co-Organisateurs

Santé publique Suisse : qui sommes-nous ?

Swiss Public Health

Le réseau suisse des professionnels de santé publique (700 membres individuels).

L’organisation faîtière pour la santé publique, abordant de manière interdisciplinaire toutes sortes de thèmes, et réunissant 100 membres collectifs et 6 groupes spécialisés.

Une plateforme favorisant la discussion entre science, formation, pratique et politique dans le domaine de la santé publique.

L’organisation des médecins spécialistes FMH en prévention et santé publique, et des médecins scolaires.

L’organisateur de la Conférence Suisse de Santé Publique annuelle.

Un des membres actifs de l’EUPHA (European Public Health Association), IUHPE (International Union for Health Promotion and Education) et de la WFPHA (World Federation of Public Health Associations).

Pour obtenir des informations complémentaires et pour devenir membre de Santé publique Suisse : www.public-health.ch

 

Institut universitaire de médecine sociale et préventive IUMSP

CHUV - IUMSP Unil

La médecine sociale et préventive est cette partie de la médecine qui s'occupe de maintenir et d'améliorer la santé de la population. Elle crée, développe et utilise les connaissances et les techniques nécessaires à l'installation et à la gestion des interventions thérapeutiques ou préventives adaptées aux besoins de santé de la population.
Au sein de la médecine sociale et préventive, les missions spécifiques de l'IUMSP sont les suivantes :
Améliorer l'organisation et le fonctionnement des différents secteurs du système de santé
Identifier les priorités d'intervention des services de santé, soit de l'ensemble des structures et des activités de soins destinées à préserver ou à restaurer l'état de santé d'une population (les services de santé incluent l'ensemble des prestations consacrées à la prise en charge des problèmes de santé des individus), par :

  • le développement des systèmes d'informations, permettant notamment de mesurer la fréquence et le volume des soins consommés par la population
  • la mesure des besoins de la population en matière de services de santé, l'identification des déterminants de l'accès aux services de santé, la mesure de l'efficacité, du rendement et de l'impact des services de santé

Améliorer la qualité des soins par:

  • le développement et l'application d'instruments permettant de surveiller et de promouvoir la qualité des soins hospitaliers et ambulatoires
  • Renforcer la place de la prévention des maladies et de la promotion de la santé dans le système de santé

Identifier les priorités de la prévention par: 

  • la mesure de la fréquence des principales affections et de la quantification de leurs facteurs de risque connus
  • l'identification des facteurs de risques encore inconnus des principales affections
  • la mesure de l'efficacité, du rendement et de l'impact de la prévention des maladies et de la promotion de la santé, en termes médicaux, sanitaires, sociaux et économiques

Améliorer la qualité des interventions préventives par :

  • l'amélioration de la qualité de la prévention primaire des maladies et de la promotion de la santé
  • l'amélioration de la qualité des campagnes de dépistage précoce des maladies

Promouvoir le développement et l'application des méthodes quantitatives en santé publique et en médecine clinique par :

  • l'étude et le développement de procédés et de logiciels statistiques robustes
  • l'application des procédés statistiques robustes dans les domaines biomédicaux (en particulier à l'analyse des durées de séjour et d'autres variables de consommation de soins)
le développement d'autres méthodes quantitatives pour la gestion sanitaire.